• Portraitype de con - suite 2/5

    <= ** Le Con trariant: (page précédente, 1/5 "cliquez")  ou copiez l'URL:  
    http://verite.eklablog.fr/portraitype-du-con-definition-du-con-p768314

    **Con damner: *Juger: Se croire généralement 'toujours mieux que tout le monde'.. Venir critiquer des constats dans lesquels, on ne sait, et n'avons pas à savoir si l'autre en fait parti, comme si c'était marqué sur son front, que: °il est raciste ou pas, et envers qui? °de quelle origine il est vraiment? °Si x se torche avec du papier ou s'il se lave le cul? °quel sont ses goûts affectifs..? Et qu'est ce que ça pourrait faire, tant que ce qui est critiqué, ne fait de mal à personne.. *La Connerie c'est: Avoir des propos déplacés sans réflexion, qui +plus est font souvent mal à autrui gratuitement, sans ce préoccuper de leur ressentiments. Voir mélangé à du sadisme, le con y prend souvent plaisir.

    *Le Con damneur: (est' toujours mieux que tout le monde' (Moi je.. || vais toujours bien) confère, pour autant que: un chapitre entier à lui seul; du fait qu'il est une sous catégorie en vogue.. Il devient essentiel d'en dresser un exemple de liste: il y à le: *'moi je ne me prend pas la tête': Est un occulteur donc par excellence.. Ou; est-ce comme si il avait la science infuse? Toutes les bonnes attitudes, tout ce qu'il faut faire et ne pas faire pour plaire ou pas, et éviter à la base: les problèmes, les humiliations, les inconforts, etc.. lui sont du fait d'une facilité basique.. Le: "moi je ne me prend pas la tête", "moi je n'ai jamais de problème".. A donc déjà les réponses à toutes les questions que l'on peut se poser, il revendique ici l'idée que la vie est simple, que ce qui est le plus complexe sur terre; en l'occurrence; le cerveau humain et ce qui résulte de celui-ci: 'les relations humaines interactives' sont le B à BA de la connaissance.. Et par ailleurs souvent 'tout le monde' ou la principale majorité.. 'est con' puisque personne n'a compris (comme lui|elle) ce qui est l'évidence même, autant que la simplicité absolue.. Des 200 de QI qui s'ignorent en fait; Découlent sur la question: comment peut-on faire pour avoir 200 de QI et se l'ignorer? mais ça c'est une autre histoire, qui portera certes à une longue méditation... Le 'moi je ne me prend pas la tête' fait donc parti de la fanfare, des 'joyeux lurons': 'moi je suis toujours mieux que tout le monde!' (moi +++) || du *moi: je ne me fait jamais agresser.. | du *Moi; je ne pose pas de question'.. | du *Moi; je ne me suis jamais inquiété'.. bla, bla...

    *Le Con damneur: (et: toujours mieux que tout le monde| Ou le ' MOI je ne me prend pas la tête' ne fait-il pas du coup aussi parti des 'hyper-imprégnés' de suffisantes valeurs, leur permettant après quoi et après coup de substantiellement 'subsister' dans toute sorte d'environnement sociétaire.. malgré l'évidence d'une sur-fréquence de 'clashs' qu'il y aurait eu si elle n'avait pas quitté sa contrée profonde..| Le 'moi je ne me prend pas la tête = je ne me pose pas de question' donc reconnaît parfaitement _qu'il ne se remet jamais en question_ sur: si ce qu'il fait et a fait est _bien ou mal_, ni s'il est motivé par des intentions obscures ou correctes? Il reconnaît donc partiellement et inconsciemment qu'il est parfaitement capable de conduite immorale, sans en éprouver la moindre gêne ni le moindre remord..= sans 'ce poser de question'.. ) | Et le 'con' Se Présente aussi toujours; 'toujours mieux que tout le monde', d'entré il est mieux que toi, il sait faire +plus, il connaît mieux.. d'entré il te soumet à lui, te grimpe sur le train.. Sauf quand-il tombe sur +plus con que lui, là il s'écrase mollement; (pensant: pour être aussi impérialiste, omnipotent, pour être autant dans la procédure sociétaire.. c'est forcément quelqu'un d'important!) ainsi le con est facile à leurrer.. Et entre ces 2 individus de ce même monde, la communication se transforme vite en 'course poursuite' du: à qui est le +plus con!.

    *le Con tondant: Avoir comme 'let-motive' de rabaisser les autres. La moquerie, la maidisance, l'humiliation.. | Au fond de lui, le con sait qu'il est con et cherche à se persuader que c'est le cas de tous.. | *Brandir sans cesse quantité de banderoles de convention, où il est inscrit, dans l'idée dite majoritaire, ce qu'il faut, et ce qu'il ne faut pas faire, ce dont il faut avoir honte, ce dont il faut être fier.. (càd: ce qui est convenable..) le con exalte crier au blasphème!. | le con juge à perte de vue, sans se rendre compte que son comportement le rend jugeable à son tour

    Non contant d'avoir des raisonnement à '2 balles' le con persiste à en faire, 'des fers de lance' et pourquoi pas; de la population.. le super-con (souvent comparé 'au crabe': qui déjà '+plus ça pue, +plus il aime'.. qui joue les homards dans le panier.. ) plus le raisonnement est simpliste - préconçu - creux - et dangereux.. +plus il s'y attache et le diffuse... Comme les cons sont nombreux on comprend ainsi tout simplement, par exemple: la vitesse de diffusion des rumeurs et ragots..

    **le Con formiste: Et contrairement à Michel.A. qui déclare: <<Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît! », par les développements précédents, je démontre que justement "les cons ça n'ose rien (sauf quand il s'agit de faire chier) mais le con _ça empêche surtout les autres d'oser_ soit: à bon nombre d'obtenir leur dû.. De la phrase: "le monde appartient aux audacieux" l'audace (oser) n'est donc pas une connerie. Alors Mr. M.A. à bon entendeur.. || Le con est un empêcheur > d'empêcher de tourner en rond 'comme des cons'. (Une sorte de 'double vérouillage sociétal).. || Il est le premier à avoir peur de passer pour un con. || Il soutient mordicus x théorie, dans lesquelles il se range du coté des principes de la majorité (le con a sa bonne dose de 'lâcheté minimum') de peur de se faire 'passer pour un con'. Soutient ses théories comme si il en était le créateur absolu, alors qu'il ne fait que péroquéter ce qu'il à repérer de ce que la majorité prétend. || Malheureux le con, car il ne pense pas par lui même quoi que ne pense pas tout court, bien qu'il y croit fortement.. || Conservateur: Il est très attaché aux valeurs ringardes dites tendances. C'est un convaincue invétéré des idées préconçues .. dont il s'octroie volontiers le titre de farouche gardien de la pensée' (majoritaire-écrasante) .., surtout quand et comme ça l'arrange, et qu'il n'hésite pas à jeter ses bons principes aux oubliettes quant il s'agit de son profit personnel.. Dans ces conditions-là, uniquement -mais seulement-, et de 'manière déplacée' Oui, 'le con ose tout!'..

    **Le con spirateur: dit du mal sur et dans le dos de tout le monde, monte les uns contre les autres pour se sentir le préféré, et manipuler les autres.. il cherche à diviser, et fini lui même par s'attirer la haine et le dédain de tous. [*La connerie, c'est comme le judo, il faut utiliser la force de l'adversaire. "J yanne"]. || Les Cons sont toujours surpris de trouver de l'habileté dans les bons. (nb: le conspirateur n'est pas un con qui a avalé un aspirateur). 

    **Le Con quérant:. *Se monte, et prend très vite la grosse tête, vis sur un nuage ou il est maître du monde, et d'où il essaye de faire appliquer sa réalité fictive, à la réalité tactile. Dans ses petits rêves; ou il s'invente une vie et une identité à laquelle il croie, frisant de très prés l'aliénation mentale. le con est un vrais mythom-ane.. || Le con à facilement honte de tout, surtout dans les conseils aux amis, - il est toujours près à réfuter une bonne idée, à casser, contrarier et décourager ses amis se réfugiant derrière des préjugés d'éthique et de morale, à 2 balles.. - Souvent machiavéliquement méchant. - Il te dis que tu es son meilleur ami, (il t'admire sincèrement) mais c'est pour mieux t'attendre à l'angle du mur | Jaloux de tout ce que son ami entreprend, et crève intérieurement de rage, sur tout ce que son ami réussit.. Il rêve de lui voler sa femme, de crever ses enfants, mais en grand hypocrite, tout ceci reste en sommeil dans son inconscient, et il s'étonne lui même (comme un con qu'il est) de ses actes quant il les met en pratique .. || Grand dénonciateur; il aime montrer du doigt, à besoin d'un coupable ou d'un bouc-émissaire, dans toutes les circonstances.. Pour protéger son égo des erreurs qui lui sont propre. | Le con est un fou de 'branle la bite' du +++! Il suce, il astique, fait reluire et fait briller le caca sociétal, pour aider dans sa quête, tel son fidèle disciple, le MMC à vendre la merde au prix fort.. (soit il est prêt à tout et à tuer pour 'réussir'! - donc à sucer, etc.. ) | Con-tamination: La foule est con, et attention: 'la connerie très contagieuse'.. 'Un virus qui se transmet comme la pourriture dans une coupe de fruits. et qui profite bien au système.. . | Un con prend souvent les autres pour des cons. Il (elle) jouit de te faire remarquer qu'il est +plus grand que toi! +plus musclé, +séducteur, +plus ceci, +plus cela.. , que t'es con parce que t'a fais une faute d'orthographe, de prononciation, parce que tu connaît pas la date du jour, (pourquoi s'embouquanner à retenir quelque chose qui change tout les jours?) .. Parce que tu lui demande de répéter quelque chose que t'as pas compris, alors que c'est lui qui explique mal.. Parce que bla, bla,.. Un autre Con-tagieux. C'est l'individu qui veut persuader tlm ou parvient à se persuader lui-même qu'il est heureux, que la vie est belle, tout va bien dans le meilleur des monde, alors qu'il est dans la merde jusqu'à la bouche. alors qu'il est à 2 doigts de lâcher la crotte qui va le noyer dans cette merde.

    (Portraitype du Con: > Suite 3/5 Cliquez)  ou : copier l'URL:
    http://verite.eklablog.fr/portraitype-du-con-suite-3-5-le-con-naissant-p768660 
     **Le Con naissant: et son *Instruction: La connerie, *C'est:  (suite 3/5)